Sainte Faustine (1905 - 1938)

"Quand l’âme s’approche de moi avec confiance, je la comble de tant de grâces, qu’elle ne peut les contenir toutes et qu’elle les projette sur d’autres âmes."

 

files/saints/faustine.gif

 

 

« L’humanité ne trouvera pas la Paix tant qu’elle ne se tournera pas avec confiance vers ma Miséricorde » (Petit Journal #300). « Le trône de la Miséricorde, c’est le Tabernacle » (Petit Journal # 1484). Ainsi, il ne peut y avoir de Paix véritable dans les coeurs, les familles et le monde sans se tourner vers le tabernacle.

 

"Un soir en entrant dans ma cellule, je vis Jésus exposé dans l’ostensoir. Il m’a semblé que c’était en plein air. Aux pieds de Jésus, je voyais mon confesseur et derrière lui un grand nombre de dignitaires de l’Église... plus loin encore, je vis des grandes foules que je ne pouvais embrasser d’un coup d’œil. Je voyais ces deux rayons sortant de l’hostie, les mêmes qui sont sur l’image. Ils étaient étroitement unis, mais ne se confondaient pas. Ils passèrent par les mains de mon confesseur, puis par les mains de ce clergé, et de leurs mains à la foule, puis revinrent à l’hostie." (Petit Journal # 343)

 

« Par l’adoration le chrétien contribue mystérieusement à la transformation radicale du monde et à la germination de l'Evangile. Toute personne qui prie le Sauveur entraîne à sa suite le monde entier et l’élève à Dieu. Ceux qui se tiennent devant le Seigneur remplissent donc un service éminent ; ils présentent au Christ tous ceux qui ne le connaissent pas ou ceux qui sont loin de lui ; ils veillent devant lui, en leur nom »(Jean-Paul II à Mgr Houssiau, évêque de Liège)

 

« Tous les maux du monde peuvent être vaincus à travers le grand pouvoir de l’adoration eucharistique » (Jean-Paul II)

 

"Tu considéreras mon Amour dans le Saint-Sacrement. Ici je suis tout entier à ta disposition, Âme, Corps et Divinité, comme ton Epoux. Tu sais ce qu'exige l'amour: une seule chose: la réciprocité..." (Petit Journal, # 1769)

 

"... Alors que j’étais à l’église, pour me confesser, j’ai aperçu ces mêmes rayons (ceux qui sont représentés sur l’image de la miséricorde divine) sortant de l’ostensoir. Ils se répandaient dans toute l’église. Cela dura pendant tout l’office. Après la bénédiction, ils se répandirent des deux côtés puis revinrent à l’ostensoir. Leur aspect était clair et transparent comme du cristal. J’ai prié Jésus qu’il daigne allumer le feu de son amour dans toutes les âmes froides. Sous ces rayons, leur cœur se réchaufferait, même s’il était froid comme de la glace, et il serait réduit en poussières, même s’il était dur comme du roc." (Petit Journal, #369)

 

"Regarde âme, c’est pour toi que j’ai institué le Trône de la miséricorde sur terre. Ce trône c’est le Tabernacle. Et de ce trône de miséricorde, Je désire descendre en ton cœur. Regarde, aucune suite m’entoure, aucun garde. Tu as accès à Moi à tout moment, à chaque heure du jour. Je désire parler avec toi et t’accorder des grâces." (Petit Journal, #1484)

 

" Aujourd’hui a eu lieu chez nous la Procession de la Fête Dieu. Au premier reposoir, j’ai vu des flammes sortir de la sainte Hostie ce qui m’a transpercé le cœur. Et j’ai entendu une voix : « Ici se trouve mon Repos. » Un feu s’est allumé en mon cœur et je me suis sentie toute transmuée en Lui." (Petit Journal, #1139)

 

'Un jour en arrivant dans ma cellule, j'étais si fatiguée que j'ai du me reposer un instant avant de me déshabiller. Lorsque je fus déshabillée, une des Sœurs vint me demander de lui apporter de l'eau chaude. Malgré ma fatigue, je m'habillais rapidement et lui apportais l'eau qu'elle désirait, bien qu'il y eu une bonne distance entre la cuisine, et qu'on eût de la boue jusqu'aux chevilles. En rentrant dans ma cellule, j'aperçus le ciboire avec le Saint-Sacrement et j'entendis : "Prends ce ciboire et transporte-le au Tabernacle." J'hésitais un moment, mais lorsque je me suis approchée et que j'ai touché le ciboire, j'entendis ces mots : "Approche-toi de chacune des s œurs, avec le même amour que tu as pour Moi, et tout ce que tu leur fais, fais-le pour Moi." Après un instant je m'aperçus que j'étais seule." (Petit Journal, #285)

 

Références sur l'Eucharistie contenues de la "Petit Journal" de Sainte Faustine, classées par thèmes...