Actualité et comptes rendus des missions

Congrès Adoratio2017

C'est parti  !!! vous pouvez vous inscrire 

En savoir plus...

Fête Dieu

Cette année la Fête Dieu (Corpus Domini) aura lieu le dimanche 18 juin 2017

En savoir plus...

Sainte fête de Pâques

Christ est ressuscité Alleluia !

 

En savoir plus...

24 heures pour le Seigneur

24 de prière d'adoration pour l'Eglise et le monde, à la demande du pape François

En savoir plus...

Mardi 27 juin 2017 : Livre de la Genèse 13,2.5-18.

Abram était extrêmement riche en troupeaux, en argent et en or. Loth, qui accompagnait Abram, avait également du petit et du gros bétail, et son propre campement. Le pays ne leur permettait pas d’habiter ensemble, car leurs biens étaient trop considérables pour qu’ils puissent habiter ensemble. Il y eut des disputes entre les bergers d’Abram et ceux de Loth. Les Cananéens et les Perizzites habitaient aussi le pays. Abram dit à Loth : « Surtout, qu’il n’y ait pas de querelle entre toi et moi, entre tes bergers et les miens, car nous sommes frères ! N’as-tu pas tout le pays devant toi ? Sépare-toi donc de moi. Si tu vas à gauche, j’irai à droite, et si tu vas à droite, j’irai à gauche. » Loth leva les yeux et il vit que toute la région du Jourdain était bien irriguée. Avant que le Seigneur détruisît Sodome et Gomorrhe, elle était comme le jardin du Seigneur, comme le pays d’Égypte, quand on arrive au delta du Nil. Loth choisit pour lui toute la région du Jourdain et il partit vers l’est. C’est ainsi qu’ils se séparèrent. Abram habita dans le pays de Canaan, et Loth habita dans les villes de la région du Jourdain ; il poussa ses campements jusqu’à Sodome. Les gens de Sodome se conduisaient mal, et ils péchaient gravement contre le Seigneur. Après le départ de Loth, le Seigneur dit à Abram : « Lève les yeux et regarde, de l’endroit où tu es, vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident. Tout le pays que tu vois, je te le donnerai, à toi et à ta descendance, pour toujours. Je rendrai nombreuse ta descendance, autant que la poussière de la terre : si l’on pouvait compter les grains de poussière, on pourrait compter tes descendants ! Lève-toi ! Parcours le pays en long et en large : c’est à toi que je vais le donner. » Abram déplaça son campement et alla s’établir aux chênes de Mambré, près d’Hébron ; et là, il bâtit un autel au Seigneur.

Mardi 27 juin 2017 : Psaume 15(14),2-3a.3bc-4ab.4d-5.

Celui qui se conduit parfaitement, qui agit avec justice et dit la vérité selon son cœur. Il met un frein à sa langue, ne fait pas de tort à son frère et n'outrage pas son prochain. Il met un frein à sa langue, ne fait pas de tort à son frère et n'outrage pas son prochain. Il met un frein à sa langue. Il ne fait pas de tort à son frère et n'outrage pas son prochain. Il met un frein à sa langue, ne fait pas de tort à son frère et n'outrage pas son prochain. A ses yeux, le réprouvé est méprisable mais il honore les fidèles du Seigneur. S'il a juré à ses dépens, il ne reprend pas sa parole. A ses yeux, le réprouvé est méprisable mais il honore les fidèles du Seigneur. S'il a juré à ses dépens, il ne reprend pas sa parole. À ses yeux, le réprouvé est méprisable mais il honore les fidèles du Seigneur. Il ne reprend pas sa parole. Il prête son argent sans intérêt, n'accepte rien qui nuise à l'innocent. Qui fait ainsi demeure inébranlable.

Dimanche 25 juin 2017 : Psaume 69(68),8-10.14.17.33-35.

C'est pour toi que j'endure l'insulte, que la honte me couvre le visage : je suis un étranger pour mes frères, un inconnu pour les fils de ma mère. L'amour de ta maison m'a perdu ; on t'insulte, et l'insulte retombe sur moi. Et moi, je te prie, Seigneur : c'est l'heure de ta grâce ; dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi, par ta vérité sauve-moi. Réponds-moi, Seigneur, car il est bon, ton amour ; dans ta grande tendresse, regarde-moi. Les pauvres l'ont vu, ils sont en fête : « Vie et joie, à vous qui cherchez Dieu ! » Car le Seigneur écoute les humbles, il n'oublie pas les siens emprisonnés. Que le ciel et la terre le célèbrent, les mers et tout leur peuplement !

Lundi 26 juin 2017 : commentaire L'Imitation de Jésus Christ

Quand un homme reconnaît humblement ses défauts, il apaise facilement les autres et gagne facilement ceux qui sont en colère contre lui. Dieu protège et délivre l'homme humble ; il l'aime et le console ; il se penche vers lui. À celui qui est humble il accorde sa grâce en abondance ; après son abaissement il l'élève à la gloire. À celui qui est humble il dévoile ses secrets, il l'attire et l'invite doucement à lui. Les affronts ne troublent pas la paix de l'homme humble, parce qu'il s'appuie sur Dieu et non pas sur le monde... Commence par te garder toi-même en paix, et alors tu pourras la donner aux autres. Un homme pacifique est plus utile qu'un homme instruit. Un homme passionné change le bien en mal et croit facilement le mal. Un homme bon et pacifique change tout en bien. Celui qui est vraiment en paix ne soupçonne personne. Mais celui qui est mécontent et troublé se laisse agiter par mille soupçons ; il ne se sent jamais tranquille et ne laisse pas non plus les autres en repos. Il dit souvent ce qu'il ne devrait pas dire et néglige ce qu'il a à faire. Il est attentif aux devoirs des autres et manque à ses propres obligations. Commence donc par être zélé pour toi-même et alors tu auras le droit d'étendre ton zèle jusqu'à ton prochain.

"La miséricorde véritable est de se charger de l'autre, de l'écouter avec attention et respect.." Pape François.